À VOTRE SERVICE >> Vie scolaire > Informations et contacts
Accès direct au contenu :
 

ECOLE DOUDART DE LAGREE

   

ECOLE PRIMAIRE

 

Classes Maternelles

 

Directrice : Carole GODET

 

Tél : 09 62 62 71 80

ce.0383002g@ac-grenoble.fr 

      

Classes Elémentaires

 

Directrice : Carole GODET

 

Tél : 04 76 08 43 38

ce.0381224z@ac-grenoble.fr 

S'il est un sujet qui ne fait pas débat, c'est bien celui de l'intérêt qu'il faut porter à l'enseignement de nos chères "têtes blondes" (ou autres). Les élus qui se sont succédé ont tous été d'accord sur ce point. Tous ont considéré que l'école est un élément très fort de la vie d'un village et qu'il engage son avenir. Tous ont apporté, chacun à leur manière, leur pierre à l'édifice.

C'est bien pour cette raison que nous avons aujourd'hui la chance d'avoir une école primaire de grande qualité.

Catherine PILLARD est l'adjointe en charge des affaires scolaires
Bathilde TUPIN est conseillère municipale aux affaires scolaires

25 août 2016

CREATION DE L'ECOLE (1991)

 

C'est à Michel Bouverot et aux élus de 1989 que nous devons la création de l'école primaire de Saint Vincent de Mercuze.

 

Au début de l'année 1990, suite à quelques problématiques posées par le syndicat intercommunal de gestion de l'école maternelle (regroupant les communes de la Buissière, la Flachère, Sainte Marie d'Alloix, Sainte Marie du Mont et Saint Vincent de Mercuze), le conseil municipal décide de créer un groupe scolaire sur la commune.

Après concertation avec les différents intervenants, il est décidé de créer 2 classes maternelles en rez-de-chaussée, 2 classes élémentaires au 1er étage et une cantine scolaire sur ce même niveau.

Le permis de construire est déposé fin juillet et les travaux commencent en décembre. Ils sont terminés en juillet 1991 et prêts pour la rentrée de septembre.

 

C'est le 26 octobre 1991 que l'école est inaugurée et prend le nom de "Doudart de Lagrée" à l'occasion d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence d'une délégation de l'équipage de l'aviso-escorteur du même nom dont la commune était marraine.

 

 

17 août 2013

REGROUPEMENT DES SEPT CLASSES ET CANTINE INDEPENDANTE (1997)

La création de l'école est une avancée décisive qui n'a jamais été démentie.

 

Cependant 3 classes sur 7 étaient toujours exclues du groupe scolaire et se répartissaient pour 2 d'entre elles à la mairie (actuelle bibliothèque et actuel local MJC), la 3ème étant logée dans le bâtiment devenu aujourd'hui épicerie. D'autre part, l'ouverture d'une 3ème maternelle portait le total des classes à 8.

En clair, la moitié des classes de l'école étaient en dehors du groupe scolaire. C'est le constat que fit la nouvelle équipe municipale en 1995.

 

Cette situation posait un triple problème :

·      Un problème de fonctionnalité pour les parents qui devaient déposer leurs enfants sur plusieurs sites, et pour les enseignants dont les classes étaient éloignées,

·      Un problème de sécurité lié au trafic important à certaines heures et aux trajets incessants des enfants qui devaient se rendre à la cantine,

·      Un problème de gestion municipale enfin, du fait de la dispersion des unités scolaires.

 

Il fallait donc réaliser le regroupement. Suite au travail de la commission "Vie Scolaire" pilotée par Susan Nallet et Jean Aussedat, il est décidé, en juin 1996, d’aménager des surfaces disponibles à l’intérieur de l’école, de faire une extension de l'école et de construire un nouveau bâtiment pour accueillir la cantine et la garderie périscolaire. Ces différentes opérations vont se faire par étapes successives.

·       Dès l'été 1995, l'aménagement, in situ, d'une troisième classe maternelle avait été réalisé pour la rentrée 95/96.

·       En juillet 1996, une première classe des CP/CE1 était aménagée en sous pente pour la rentrée 96/97.

·       Fin 1996, le marché des travaux était lancé pour la création d'une cantine extérieure à l'école et l'extension du bâtiment de l'école permettant l'ouverture des 2 autres classes élémentaires (en lieu et place de l'ancienne cantine). La totalité de l'opération fut terminée pour la rentrée 97/98.

 

 

 

Au total, en septembre 1997, les 5 classes élémentaires et les 3 classes maternelles faisaient partie intégrante du groupe scolaire. L'opération fut une réussite esthétique du fait de la très bonne intégration des nouveaux locaux aux anciennes structures et au paysage local au point que certains n'avaient pas réalisé le transfert des classes supplémentaires.

 

Ce regroupement des classes en un même lieu avait d'autres avantages non négligeables qui allaient servir la restructuration de l'ensemble de la commune.

·      D'abord, la cantine, située à l'extérieur des bâtiments scolaires, pouvait être utilisée à des fins extra ou périscolaires.

·      Ensuite, le regroupement permettait de libérer des locaux qui vont être réutilisés pour installer avantageusement au centre du village la bibliothèque devenue municipale, la MJC et l'épicerie lors de la restructuration de la place de la mairie en 1999.

19 août 2013

SITUATION ACTUELLE

Depuis septembre 1997, le gros œuvre de l'école n'a pas changé. Les bâtiments font l’objet de révisions régulières tenant compte des modifications administratives réglementaires. Les abords de l’école font l’objet d’une attention particulière.

Le travail des différentes commissions entre enseignants, élus et parents (conseil d'école, commission cantine) permet de prioriser les actions et de faire le point sur le fonctionnement de l’école.

 

L'essentiel du travail consiste à s'adapter aux situations changeantes et parfois exceptionnelles. C'est ainsi qu'à l'époque de l'ouverture d'une 5ème classe élémentaire, la cantine fut transformée en classe pour éviter l'installation d'un préfabriqué. Une cantine provisoire a pu être installée dans le local de l'ancienne épicerie qui avait fait l'objet d'un transfert place de la mairie.

 

Des subventions de fonctionnement sont prévues tous les ans pour permettre la réalisation de projets d'école.

Chaque année, des travaux d'entretien (peintures, huisseries …) sont réalisés ainsi que des aménagements (stores, branchements électriques ou informatiques …) visant à améliorer les conditions de vie dans l'école.

Le mobilier de bureau est remplacé régulièrement ainsi que d'autres équipements notamment dans le domaine du matériel informatique.

 

En 2014-2015, la saturation des places de cantine et de garderie périscolaire posait une problématique tant en termes de fonctionnement (encadrement) que de taille des locaux. Un projet d'agrandissement de cantine a été programmé. Les plans ont été réalisés et le permis de construire obtenu.
Cependant, la prévision d'une diminution provisoire des effectifs pour la rentrée 2016 (confirmée par une fermeture de classe élémentaire) a conduit les élus à suspendre la réalisation des travaux et à les remettre, en cas de nécessité, à plus tard. Le permis de construire reste valable pendant 3 ans.

 

Enfin, en 2016, la municipalité a accepté la demande de fusion maternelle-élémentaire souhaitée par l'Education Nationale. Nous ne parlons plus désormais qu'en terme d'école primaire avec, pour corollaire, une directrice unique.

 

 

24 août 2016


Haut de page
Contactez-nous Mentions légales Réalisation ProwebCE